2012 06 smoke 258786 pixabayEn plus des effets négatifs sur l'environnement et la santé, les émissions des sites industriels européens ont donc aussi des effets sur le porte-monnaie des citoyens européens.
Dans un récent rapport, l'Agence européenne de l'environnement (AEE) quantifie les coûts des dommages sanitaires et environnementaux induits par la pollution de l'air : entre 102 et 169 milliards d'euros par an !


L'Agence européenne de l'environnement (AEE) a publié le 24 novembre 2011 un rapport intitulé "Révéler les coûts de la pollution atmosphérique provenant d'établissements industriels en Europe".

Il estime ainsi que la pollution de l'air coûte entre 200 à 330 euros en moyenne à chaque Européen, en se basant sur les dernières données publiques du registre européen des rejets et des transferts de polluants.

Cette enquête couvre près de 10 000 établissements industriels, les combustions résultant des activités de fabrication, les processus industriels, les déchets et certaines activités agricoles.


Source

Rapport "Revealing the cost of air pollution" (PDF, en anglais)

 

Qu’est-ce que l’écologie scientifique ?

Comme toute science, l’écologie scientifique a le monde qu’elle prétend étudier qui lui colle à la peau. Cela n’invalide pas la scientificité de l’écologie mais, au contraire, confirme que l’écologie scientifique n’est pas différente des autres activités scientifiques. L'écologue doit assumer le fait que les interactions du monde vivant qu’il étudie sont elles-mêmes en interaction avec d’autres sphères, qu’elles soient éthique, politique ou citoyenne.

logo sciences critiques à lire sur sciences-critiques.fr