2012 11 gulli 349496 pixabay1,36 million de mètres carrés de toitures végétales ont été réalisés en France en 2011.
Elles représentent 4% des 25 millions de mètres carrés de toiture dans l'hexagone.
Le marché de la toiture végétale représente désormais en France quelques 35 millions d'euros de chiffre d'affaires, notamment dans les marchés publics.


Les toitures végétales sur les écoles et équipements publics concernent 70% du marché, les clients privés (espaces commerciaux ou entreprises) 20 % du marché, les toitures végétales sur les maisons individuelles 10 %.

Le m² de toiture végétalisée coûte 35 € en moyenne mais peut atteindre 190 € selon les techniques utilisées.

Deux points à ne pas négliger sont l'entretien minimum à apporter et le respect des épaisseurs de culture (ce qui a donné lieu à des règles pour les professionnels de la toiture végétalisée).

Source :
Adivet, association des toitures végétales

 

Qu’est-ce que l’écologie scientifique ?

Comme toute science, l’écologie scientifique a le monde qu’elle prétend étudier qui lui colle à la peau. Cela n’invalide pas la scientificité de l’écologie mais, au contraire, confirme que l’écologie scientifique n’est pas différente des autres activités scientifiques. L'écologue doit assumer le fait que les interactions du monde vivant qu’il étudie sont elles-mêmes en interaction avec d’autres sphères, qu’elles soient éthique, politique ou citoyenne.

logo sciences critiques à lire sur sciences-critiques.fr