2012 11 electricity 1374262 640
En 2011, la consommation française d'électricité a été de 478,2 TWh.


Cette valeur est en baisse de 6,8% par rapport à 2010... mais est-ce le fruit des économies d'énergie ?

 

2012 11 recylumRecylum annonce avoir recyclé 35% des lampes et tubes fluorescents arrivés en fin de vie en France en 2011.

Ceci correspond à environ 30 millions de lampes et 4 000 tonnes de matières recyclées (93% de chaque lampe).

Satisfecit sur le taux de récupération... mais que sont les 7% non recyclés et que deviennent-ils ?

2012 11 batteries 631853 pixabayEn 2010, 1 225 millions de piles et accumulateurs portables ont été mis sur le marché en France.
Ceci représente 33 398 tonnes (soit +14 % en nombre et +12 % en tonnage par rapport à 2009) dont 99% (1 068 millions) sont des piles (+13 % par rapport à 2009).

Mise sur le marché, collecte, traitement et recyclage : où en est-on ?

2012 09 river 364867 pixabayLa présence de près de 60 substances (métaux, pesticides, produits pharmaceutiques, hormones, antibiotiques, tensio-actifs, produits chimiques industriels,...) a été testée par le Joint research center de la Commission européenne dans 122 rivières et 164 points d'eau souterraine.
Résultat : 60% des rivières et 25% des eaux souterraines étudiées cumulaient l'ensemble des 60 substances.

2012 07 planet 1537803 pixabay
La concentration de CO2 dans l'atmosphère a beaucoup augmenté depuis 1880.

Elle ne cesse d'augmenter... et a déjà très largement dépassé le seuil maximal acceptable défini par les scientifiques.

 

2012 11 architecture 1715051 pixabayLa Cour des comptes a publié un rapport en janvier 2012 sur les coûts passés (228 milliards) et à venir de la filière nucléaire française.

L'occasion de faire le point sur le coût réel de production et la coût facturé au consommateur.

2012 06 smoke 258786 pixabayEn plus des effets négatifs sur l'environnement et la santé, les émissions des sites industriels européens ont donc aussi des effets sur le porte-monnaie des citoyens européens.
Dans un récent rapport, l'Agence européenne de l'environnement (AEE) quantifie les coûts des dommages sanitaires et environnementaux induits par la pollution de l'air : entre 102 et 169 milliards d'euros par an !

Qu’est-ce que l’écologie scientifique ?

Comme toute science, l’écologie scientifique a le monde qu’elle prétend étudier qui lui colle à la peau. Cela n’invalide pas la scientificité de l’écologie mais, au contraire, confirme que l’écologie scientifique n’est pas différente des autres activités scientifiques. L'écologue doit assumer le fait que les interactions du monde vivant qu’il étudie sont elles-mêmes en interaction avec d’autres sphères, qu’elles soient éthique, politique ou citoyenne.

logo sciences critiques à lire sur sciences-critiques.fr