Dans une publication parue en juillet 2017, des scientifiques dressent le portrait des plastiques produits par l'Homme depuis qu'il a inventé ce dérivé du pétrole.
Un panorama effrayant tant ce matériau initialement réservé aux usages où il apportait un vrai "plus" a fini par devenir le "truc pas cher qu'on utilise à toutes les sauces" : en 2015, 8,3 milliards de kilos avaient été produites depuis 1950 dont 31% sont en utilisation (1% en tant que plastique recyclé), 10 % ont été incinérés et 59% sont en décharges ou dans la nature...

L’Union européenne (UE) comprend 28 pays membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Estonie, Finlande, France, Grèce, Espagne, Italie, Irlande, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Hongrie, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suède.
Certaines statistiques sont faites de façon un peu plus large que ces "UE 28", en tenant compte aussi de la Suisse et de la Norvège.

Pour estimer le futur climat terrestre, il faut utiliser des simulations.

Que signifient les différents scénarios utilisés ?
Et pourquoi cite-t-on toujours l'année 2100 ?

Décryptage et correspondance avec les élévations moyennes de température auxquels ils correspondent.

Chacun entend régulièrement parler de la qualité de l'air, via les indices de qualité et alertes en cas de pic d'ozone par exemple. Mais cela sous entend qu'il s'agit de l'air extérieur.

Pour quiconque séjourne plusieurs heures par jour dans un bâtiment (bureau, école maison,...), la "propreté" de l'air intérieur est un paramètre important.
La qualité de l'air intérieur a donc fait l'objet de textes de loi spécifiques.

L'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) a été fondée en 1960 par 18 pays européens, les États-Unis et le Canada en tant qu'organisation vouée au développement mondial ("bâtir un monde plus fort, plus sain et plus juste"). Son acronyme anglais est OECD (pour Organisation for Economic Co-operation and Development).

Les normes - élaborées à la demande et avec les parties intéressées (industriels, consommateurs, associations, syndicats, collectivités locales…) - fournissent des principes et des exigences pour une activité particulière ou ses résultats.

Certaines normes sont nationales (valables dans le pays qui les a élaborées), d'autres sont internationales (adoptées à l'identique par plusieurs pays ou rédigées par le Comité des normes européennes).

2013 11 JO FR table biocarburants hydrocarbures 2011

Source : JO - 22 décembre 2011

Vous cherchez une info précise ?

Les derniers livres chroniqués

  • À la découverte des plantes sauvages utiles

    À la découverte des plantes sauvages utiles

    Connaître les plantes sauvages de nos régions peut se révéler très utile : nombre d'entre elles sont aromatiques, médicinales, tinctoriales, dépolluantes, insecticides... ou toxiques ! Ce livre, richement illustré de photos, permet de mieux comprendre les différentes espèces de plantes sauvages de nos régions et d'en reconnaître plus d'une centaine. Il comporte pour chacune une présentation concise et claire (et un "pour éviter les confusions" bien utile pour certaines !) ainsi que ses principales propriétés et usages possibles (alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques, écologiques,...).
  • Ces animaux qui font l’Histoire, 50 aventures d'animaux célèbres

    Ces animaux qui font l’Histoire, 50 aventures d'animaux célèbres

    Un cheval qui sait compter, des lions qui freinent l’avancée de la colonisation, un couple d’éléphants qui devient le symbole de l’amour idéal, un poulpe dont la mort fait la Une des journaux du monde entier... autant d’histoires vraies d’animaux célèbres qui ont marqué leur époque... Ces 50 histoires d’animaux célèbres - présentées par ordre chrologique - nous racontent aussi pourquoi chaque être vivant est particulier. Il n’y aura jamais qu’un seul Tilikum, Ourasi ou Knut. Chacun d’eux est unique et, à sa manière, a écrit ou écrit encore l’histoire, notre histoire.

Les dernières vidéos

  • Diesel, le scandale de la santé publique

    Diesel, le scandale de la santé publique

    Pourquoi le diesel reste plus toxique que l’essence ? Le diesel est-il vraiment moins émetteur de gaz à effet de serre ?Interview du docteur Thomas Bourdrel (membre du collectif “Strasbourg Respire”) par Elisabeth Martichoux. "Diesel, le scandale de la santé publique" (émission "état de santé" de La Chaîne Parlementaire - LCP - du 25 novembre 2017)retranscription disponible ici
  • Quand la surpêche, les poissons coulent

    Quand la surpêche, les poissons coulent

    Les poissons sont de plus en plus nombreux dans nos assiettes et de moins en moins dans les mers et les océans du globe. Petit tour d'horizon d'une expansion qui a transformé en 60 ans la pêche "au gros" pour devenir la pêche "EN gros".
Créer de nouvelles routes peut créer plus de bouchons

Les embouteillages sont un véritable fléau pour nos métropoles modernes. Ils ont un coût exorbitant, pour l'environnement et en temps de travail perdu. Une étude du cabinet britannique CEBR estimait qu'en 2013, en France, ce coût à 3,88 milliards d’euros. Créer de nouvelles routes ou élargir les routes existantes paraît une solution "logique" mais l’expérience a montré qu'augmenter la capacité du réseau routier peut conduire à plus d’embouteillages : c’est le fameux paradoxe de Braess.

logo breves de maths à lire sur breves-de-maths.fr