Seuils fixés par convention pour qualifier les degrés d'adéquation ou inadéquation de la quantité annuelle d'eau disponible par habitant :
situation normale : au dessus de 2 500 m3 / habitant / an
situation de vulnérabilité : en dessous de 2 500 m3 / hab / an
pénurie en eau / « stress » : en dessous de 1 700 m3 / hab / an
pénurie chronique / carence : en dessous de 1 000 m3 / hab / an
situation critique : en dessous de 500 m3 / hab / an.

Pour conversion en quantité journalière :
1 000 m3 / habitant / an représentent 2 740 litres en moyenne par jour et par personne.

Qu’est-ce que l’écologie scientifique ?

Comme toute science, l’écologie scientifique a le monde qu’elle prétend étudier qui lui colle à la peau. Cela n’invalide pas la scientificité de l’écologie mais, au contraire, confirme que l’écologie scientifique n’est pas différente des autres activités scientifiques. L'écologue doit assumer le fait que les interactions du monde vivant qu’il étudie sont elles-mêmes en interaction avec d’autres sphères, qu’elles soient éthique, politique ou citoyenne.

logo sciences critiques à lire sur sciences-critiques.fr