2015 08 moustique tigre 1Arrivé dans le sud de l'Hexagone dans les années 2000, le moustique tigre (Aedes albopictus de son nom savant) s'installe peu à peu partout en remontant le long des routes, notamment dans les camions et les voitures. En 2014, il était installé dans 18 départements français métropolitain, mais déjà présent aussi ailleurs.
Vous pouvez aider à surveiller la progression de ce grand voyageur en signalant sa présence.


2015 08 moustique tigre 2Le moustique tigre est très facile à identifier
Il est très petit et plutôt beau avec son corps et ses pattes rayés noir et blanc.
Son vol silencieux et saccadé - très différent de celui du moustique "normal" - le rend quasi impossible à attraper en vol.
Ses piqûres brûlent intensément mais assez brièvement (quelques heures au plus, avant de disparaître).

Pourquoi veut-on l'empêcher de proliférer ?
Le vrai problème - outre ses piqûres (très) agaçantes - est qu'il peut transmettre - dans certaines conditions bien particulières - la dengue ou le chikungunya.

Les collectivités tentent d'éradiquer le moustique tigre avec des pièges pondoirs et des pulvérisations d'insecticides.

Mais cela ne suffit pas. Et il faut, chacun, veiller :
- à éliminer les eaux stagnantes (bassins, coupelles de pots de fleur,...) où les moustiques pondent
- à ne pas en transporter dans sa voiture en remontant du sud.

2015 08 carte albo

 

2015 08 portail alboOù le signaler ?
sur le portail de signalement du moustique tigre

 

Comment se protéger dans les régions où il existe ?

Oubliez tous les produits répulsifs du marché pour tenter de les repousser : les moustiques tigres sont des warriors ! Ils se fichent des produits répulsifs et piquent à travers les vêtements, même épais (je me suis déjà fait piquer SUR du liquide anti-moustique "zone tropicale" et à travers une toile de transat...).

Equipez vous plutôt de moustiquaires pour qu'ils n'entrent pas chez vous et achetez un aspi-venin pour agir après piqûre quand vous êtes à l'extérieur (en aspirant la piqûre, vous éliminez au moins une partie de ce que le moustique vous a injecté et ça fait passer la douleur).

Et restez zen... vous vous ferez forcément piquer !

Qu’est-ce que l’écologie scientifique ?

Comme toute science, l’écologie scientifique a le monde qu’elle prétend étudier qui lui colle à la peau. Cela n’invalide pas la scientificité de l’écologie mais, au contraire, confirme que l’écologie scientifique n’est pas différente des autres activités scientifiques. L'écologue doit assumer le fait que les interactions du monde vivant qu’il étudie sont elles-mêmes en interaction avec d’autres sphères, qu’elles soient éthique, politique ou citoyenne.

logo sciences critiques à lire sur sciences-critiques.fr