Pour les inconditionnels du jean's, soucieux du fort impact environnemental de leur fabrication, il y a désormais une solution !
Adieu culture du coton gourmande en eau, teintures douteuses et conditions de fabrication à des milliers de kilomètres,... les jean's créés à Nancy par Dao Davy sont en lin et Made in France pour relocaliser une filière "lin" dans le nord-est de la France, du champ au placard.
Zéro irrigation et une douzaine d'entreprises locales à l'oeuvre : du 100% bonne idée !

2018 04 05 Dao jeansNon seulement la collection (pantalons et vestes) est faite en France (entre Nancy et les Vosges), mais la matière première sonne comme un "retour aux sources" : ils sont faits de lin - pour l'instant cultivé entre Caen et Amsterdam - tissé avec de l'elasthane, selon un procédé innovant qui donne "tenue" et élasticité au tissu de lin, mis au point avec la société Valrupt (Vosges) qui fabrique ce tissu Denim pour l'atelier DAO.

2018 04 05 Dao len 2468935 640Prochaine étape : utiliser le lin produit en France... pour relocaliser entièrement une filière de tissage basée sur le lin. Car la France est le premier producteur mondial (avec 60% de la production) mais nous exportons 90% de notre production avant de ré-importer du "produit fini". Or le lin est un champion de l'écologie : alors que la culture d'un kilo de coton nécessite entre 5 000 et 10 000 litres d’eau (oui, oui, même le "bio" ! ;-)), le lin n'a besoin que de l’eau des sols et des précipitation du nord de la France pour pousser... et l'ensemble de la plante est consommé !

Et nous avons en France les entreprises capables d'assurer toutes les étapes de transformation jusqu'au vêtement fini.

Davy, le créateur de la marque DAO et de son propre atelier, a démarré son activité en 2012, suite à un voyage dans le pays de ses parents, le Viêt-Nam, où il constate les ravages de l'industrie du jeans. En 2014, il ouvre un atelier-boutique et lance un premier financement participatif en 2016 (réussi à 170% de l'objectif). En 2017, le voilà parti - avec son nouvel associé Romain, responsable de la coupe de tous les pantalons de l'atelier - pour un deuxième financement participatif... pour passer de l'état de prototype à la production "grande échelle".

Et le moins qu'on puisse dire est que le projet trouve un écho favorable : en deux semaines (à mi-parcous des pré-commandes qui s'arrêteront le 25 avril 2018), le projet a atteint déjà 570% de l'objectif (soit près de 600 contributeurs et 77 000 € déjà collectés). 2018 04 05 Dao ventilationDe quoi embaucher 2 personnes et pérenniser l'activité d'une douzaine de sous-traitants français.
Parmi eux, Valrupt assure la production du tissu "DAO DENIM" (après avoir participé à la phase R&D liée au tissage conjoint lin-élasthane)... et doit faire face à quelques soucis de trésorerie : nul doute que cette entreprise vosgienne doit "souffler" en voyant se remplir durablement son carnet de commande !

Le site de DAO, c'est ici !
Et en "vrai", c'est là : 5 rue Saint Nicolas, 54000 Nancy

2018 04 05 Dao art 1824985 pixabayEvidemment, 150€ pour un jean's, on peut trouver ça cher...
mais la qualité a un coût.
Et sur le long terme, les "bons achats" sont rentabilisés !

Nous nous sommes habitués à des prix anormalement bas pour nos achats, à force de voir pululer des produits mal produits, à moindre frais...

Avoir un jean's plutôt que trois dans son placard, est suffisant quand on ne peut en porter qu'un seul à la fois ! ;-)

 

 

Vous cherchez une info précise ?

Les derniers livres chroniqués

  • À la découverte des plantes sauvages utiles

    À la découverte des plantes sauvages utiles

    Connaître les plantes sauvages de nos régions peut se révéler très utile : nombre d'entre elles sont aromatiques, médicinales, tinctoriales, dépolluantes, insecticides... ou toxiques ! Ce livre, richement illustré de photos, permet de mieux comprendre les différentes espèces de plantes sauvages de nos régions et d'en reconnaître plus d'une centaine. Il comporte pour chacune une présentation concise et claire (et un "pour éviter les confusions" bien utile pour certaines !) ainsi que ses principales propriétés et usages possibles (alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques, écologiques,...).
  • Ces animaux qui font l’Histoire, 50 aventures d'animaux célèbres

    Ces animaux qui font l’Histoire, 50 aventures d'animaux célèbres

    Un cheval qui sait compter, des lions qui freinent l’avancée de la colonisation, un couple d’éléphants qui devient le symbole de l’amour idéal, un poulpe dont la mort fait la Une des journaux du monde entier... autant d’histoires vraies d’animaux célèbres qui ont marqué leur époque... Ces 50 histoires d’animaux célèbres - présentées par ordre chrologique - nous racontent aussi pourquoi chaque être vivant est particulier. Il n’y aura jamais qu’un seul Tilikum, Ourasi ou Knut. Chacun d’eux est unique et, à sa manière, a écrit ou écrit encore l’histoire, notre histoire.

Les dernières vidéos

  • Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff en 1979

    Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff en 1979

    Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff sur les risques du réchauffement climatique, en 1979 dans "les dossiers de l'écran" (archive INA).
  • Diesel, le scandale de la santé publique

    Diesel, le scandale de la santé publique

    Pourquoi le diesel reste plus toxique que l’essence ? Le diesel est-il vraiment moins émetteur de gaz à effet de serre ?Interview du docteur Thomas Bourdrel (membre du collectif “Strasbourg Respire”) par Elisabeth Martichoux. "Diesel, le scandale de la santé publique" (émission "état de santé" de La Chaîne Parlementaire - LCP - du 25 novembre 2017)retranscription disponible ici

(réservé à l'auteur)

« Prix Nobel » Climat : William Nordhaus est-il bien sérieux ?

William Nordhaus - l’un des deux lauréats 2018 du prix de la Banque de Suède en économie en association avec Paul Romer, théoricien de la croissance endogène - est récompensé principalement pour avoir conçu des modèles économiques qui intègrent le changement climatique, comme le modèle DICE (Dynamic Integrated Climate-Economy - modèle dynamique intégré de l’économie et du climat) et sa version régionalisée RICE. Mais sa "solution optimale" conduit à un réchauffement de 3,5°C en 2100 ! Quand on est économiste, on peut donc proposer sans rire un réchauffement de 3,5°C et être récompensé pour des travaux qui affirment qu'il s'agit là d'une situation optimale...

logo alternatives economiques à lire sur www.alternatives-economiques.fr