2014 10 balance subv pollution autoengland 150397 pixabay mini Lower rates applied by governments to company cars and diesel fuel in the 27 OECD countries & South Africa were a EUR 26.8 billion of foregone tax revenues in 2012.

But under-taxing of company cars in OECD means an overall cost much higher : an additionnal cost of EUR 150 billions follow from the increase of air pollution, carbon emissions, traffic congestions, road accidents and health ailments (EUR 116 billions additionnal annual cost).


The OECD is calling on governments to stop subsidising company cars and to phase out the diesel tax differential.

OECD recently published a report about diesel use and under-taxing which demonstrates the negative impacts of subsidising company cars and diesel tax tax differential (company cars are half of the amount of new cars in European Union and diesel motors are in 55% of new cars).

Besides the EUR 150 billions cost, OECD emphasizes that 33 of 34 OECD countries apply lower taxes to diesel than to petrol and that diesel cars are in the majority in 23 countries. But trafiic is responsible for ~25% of carbon emissions and are the main cause of air pollution.

It is also known for long than cars using diesel fuel are worse for environment and health than those using petrol fuel:

  • + 18% carbon atoms than petrol (per volume unit)
  • more harmful air pollutants (carbon coumpounds, small particles,...)

And company car owners drive up to three times as much as people with private cars, mainly because of  subsides and lower rates taxes (price of diesel and tax reliefs when driving a company car).

The OECD is calling on governments to stop subsidising company cars and to phase out the diesel tax differential.

Subsidising company cars and diesel tax differential are inconsistent with actions aiming to improve air quality and to lower environment footprint, and they also have an heavy impact on public finances! Let's hope that this economic argument will carry weight...

Source

OCDE : Under-taxing the benefits of company cars 

OCDE : The Diesel Differential 

Vous cherchez une info précise ?

Les derniers livres chroniqués

  • Il faut sauver nos oiseaux !

    Il faut sauver nos oiseaux !

    Le titre dit tout : nos oiseaux disparaissent et il faut réagir ! Car la situation est grave, mais il est encore possible de mettre en place de mesures de préservation. Ce livre fait le tour des causes de la disparition des oiseaux en France (souvent liées aux activités humaines), souligne l'utilité de la présence d'oiseaux pour la nature, et détaille la situation pour quelques espèces dits "communes" comme l'hirondelle rustique, l'alouette des champs ou le tarier des prés, aujourd'hui particulièrement en danger... avec quelques espoirs pour l'avenir si nous agissons pour freiner leur raréfaction !
  • Comprendre les plantes et les arbres

    Comprendre les plantes et les arbres

    Vous êtes vous déjà demandé comment fonctionnent les plantes et les arbres ? Vous devriez, c'est fascinant ! Et c'est justement ce que propose de découvrir ce très beau livre, richement illustré de photos et de croquis, sous forme d'un voyage "à l'intérieur des plantes".En faisant le tour de leurs différentes parties (feuilles, troncs, racines, graines, fruits,...) et de leur "co-habitation" avec l'Homme, l'univers de diversité que vous découvrirez vous passionnera d'autant plus en sachant que les plantes qui nous entourent aujourd'hui descendent toutes de simples algues apparues il y a plus de 500 millions d'années.

Les dernières vidéos

  • Réchauffement climatique : mai 2019 affiche +1,2°C

    Réchauffement climatique : mai 2019 affiche +1,2°C

    Mai 2019 a été globalement l'un des trois mois de mai les plus chauds depuis 1979, avec +1,2 °C par rapport à l'ère pré-industrielle. En mai 2019 : cyclone Fani, inondations et bourrasques de vent en Europe,... les intempéries anormales font partie des effets du réchauffement climatique(source Copernicus)
  • Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff en 1979

    Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff en 1979

    Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff sur les risques du réchauffement climatique, en 1979 dans "les dossiers de l'écran" (archive INA).
« Prix Nobel » Climat : William Nordhaus est-il bien sérieux ?

William Nordhaus - l’un des deux lauréats 2018 du prix de la Banque de Suède en économie en association avec Paul Romer, théoricien de la croissance endogène - est récompensé principalement pour avoir conçu des modèles économiques qui intègrent le changement climatique, comme le modèle DICE (Dynamic Integrated Climate-Economy - modèle dynamique intégré de l’économie et du climat) et sa version régionalisée RICE. Mais sa "solution optimale" conduit à un réchauffement de 3,5°C en 2100 ! Quand on est économiste, on peut donc proposer sans rire un réchauffement de 3,5°C et être récompensé pour des travaux qui affirment qu'il s'agit là d'une situation optimale...

logo alternatives economiques à lire sur www.alternatives-economiques.fr