Certains organismes de recherche ou associations font appel à "tout un chacun" pour collecter des informations. Voici des campagnes auxquelles vous pouvez participer si le coeur et le clavier vous en disent...


 

Les animaux s'expriment. Mais sommes-nous, nous humains, capables de distinguer un message d'inconfort d'un message de satifaction ? Et le niveau d'intensité de cette émotion ?
Une étude à laquelle participer ne serait-ce que par curiosité... mais surtout parce que ça aidera ces chercheurs à se faire une idée de nos capacités à "décoder" ce que veulent nous dire les animaux !

2015 08 moustique tigre 1Arrivé dans le sud de l'Hexagone dans les années 2000, le moustique tigre (Aedes albopictus de son nom savant) s'installe peu à peu partout, en remontant le long des routes, notamment dans les camions et les voitures. Installé dans des communes de 18 départements français métropolitain en 2014, il en avait "colonisé" 42 fin 2016.
Vous pouvez aider à surveiller la progression de ce grand voyageur en signalant sa présence.

L'obsolescence programmée est punie par la loi depuis l'été 2015. Mais comment choisir et favoriser des produits (ordinateur, lave-linge, bouilloire, vêtements,...) qui durent vraiment ?

En rassemblant les expériences de consommateurs, l'association HOP (Halte à l'Obsolescence Programmée) propose d'identifier les produits qui durent et les produits "jetables".

Alors comment "durent" les produits que vous acheté ?

2014 07 phenomer photo 2Le programme de sciences participatives Phenomer a été lancé en 2013 à l'échelle de la Bretagne. Coordonné par l'Ifremer, il propose aux citoyens de signaler toute observation d'apparence inhabituelle de l'eau de mer pouvant être due à une prolifération de microalgues (eaux colorées, mousses abondantes, mortalité massive d'espèces animales).
Cette saison, Phenomer conserve sa zone pilote, la Bretagne, et ouvre ses frontières à la Loire-Atlantique, où des eaux colorées ont été observées durant l'été 2013.

2013 06 open food factsOpen Food Facts propose de collecter ensemble les informations (ingrédients, données nutritionnelles, etc) sur les produits alimentaires du monde entier. Chacun peut ajouter des informations sur un produit, sur le web ou via une application iPhone ou Android. Cette campagne permet aussi aux chercheurs de croiser ces données avec celles d'autres études pour trouver des corrélations et tenter de faire le lien entre certains ingrédients et certaines affections.

Vous cherchez une info précise ?

Les derniers livres chroniqués

  • À la découverte des plantes sauvages utiles

    À la découverte des plantes sauvages utiles

    Connaître les plantes sauvages de nos régions peut se révéler très utile : nombre d'entre elles sont aromatiques, médicinales, tinctoriales, dépolluantes, insecticides... ou toxiques ! Ce livre, richement illustré de photos, permet de mieux comprendre les différentes espèces de plantes sauvages de nos régions et d'en reconnaître plus d'une centaine. Il comporte pour chacune une présentation concise et claire (et un "pour éviter les confusions" bien utile pour certaines !) ainsi que ses principales propriétés et usages possibles (alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques, écologiques,...).
  • Ces animaux qui font l’Histoire, 50 aventures d'animaux célèbres

    Ces animaux qui font l’Histoire, 50 aventures d'animaux célèbres

    Un cheval qui sait compter, des lions qui freinent l’avancée de la colonisation, un couple d’éléphants qui devient le symbole de l’amour idéal, un poulpe dont la mort fait la Une des journaux du monde entier... autant d’histoires vraies d’animaux célèbres qui ont marqué leur époque... Ces 50 histoires d’animaux célèbres - présentées par ordre chrologique - nous racontent aussi pourquoi chaque être vivant est particulier. Il n’y aura jamais qu’un seul Tilikum, Ourasi ou Knut. Chacun d’eux est unique et, à sa manière, a écrit ou écrit encore l’histoire, notre histoire.

Les dernières vidéos

  • Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff en 1979

    Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff en 1979

    Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff sur les risques du réchauffement climatique, en 1979 dans "les dossiers de l'écran" (archive INA).
  • Diesel, le scandale de la santé publique

    Diesel, le scandale de la santé publique

    Pourquoi le diesel reste plus toxique que l’essence ? Le diesel est-il vraiment moins émetteur de gaz à effet de serre ?Interview du docteur Thomas Bourdrel (membre du collectif “Strasbourg Respire”) par Elisabeth Martichoux. "Diesel, le scandale de la santé publique" (émission "état de santé" de La Chaîne Parlementaire - LCP - du 25 novembre 2017)retranscription disponible ici
« Prix Nobel » Climat : William Nordhaus est-il bien sérieux ?

William Nordhaus - l’un des deux lauréats 2018 du prix de la Banque de Suède en économie en association avec Paul Romer, théoricien de la croissance endogène - est récompensé principalement pour avoir conçu des modèles économiques qui intègrent le changement climatique, comme le modèle DICE (Dynamic Integrated Climate-Economy - modèle dynamique intégré de l’économie et du climat) et sa version régionalisée RICE. Mais sa "solution optimale" conduit à un réchauffement de 3,5°C en 2100 ! Quand on est économiste, on peut donc proposer sans rire un réchauffement de 3,5°C et être récompensé pour des travaux qui affirment qu'il s'agit là d'une situation optimale...

logo alternatives economiques à lire sur www.alternatives-economiques.fr