Moins célèbre que le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) n'en est pas moins un gaz à effet de serre très dévastateur : malgré une durée de vie assez courte (entre 7 et 11 ans), il a un impact très important sur le réchauffement climatique.
Et sa présence a déjà plus que doublé depuis 1750, date de référence pré-industrielle.

L’Union européenne (UE) comprend 28 pays membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Estonie, Finlande, France, Grèce, Espagne, Italie, Irlande, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Hongrie, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suède.
Certaines statistiques sont faites de façon un peu plus large que ces "UE 28", en tenant compte aussi de la Suisse et de la Norvège.

Pour estimer le futur climat terrestre, il faut utiliser des simulations.

Que signifient les différents scénarios utilisés ?
Et pourquoi cite-t-on toujours l'année 2100 ?

Décryptage et correspondance avec les élévations moyennes de température auxquels ils correspondent.

Chacun entend régulièrement parler de la qualité de l'air, via les indices de qualité et alertes en cas de pic d'ozone par exemple. Mais cela sous entend qu'il s'agit de l'air extérieur.

Pour quiconque séjourne plusieurs heures par jour dans un bâtiment (bureau, école maison,...), la "propreté" de l'air intérieur est un paramètre important.
La qualité de l'air intérieur a donc fait l'objet de textes de loi spécifiques.

L'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) a été fondée en 1960 par 18 pays européens, les États-Unis et le Canada en tant qu'organisation vouée au développement mondial ("bâtir un monde plus fort, plus sain et plus juste"). Son acronyme anglais est OECD (pour Organisation for Economic Co-operation and Development).

Les normes - élaborées à la demande et avec les parties intéressées (industriels, consommateurs, associations, syndicats, collectivités locales…) - fournissent des principes et des exigences pour une activité particulière ou ses résultats.

Certaines normes sont nationales (valables dans le pays qui les a élaborées), d'autres sont internationales (adoptées à l'identique par plusieurs pays ou rédigées par le Comité des normes européennes).

2013 11 JO FR table biocarburants hydrocarbures 2011

Source : JO - 22 décembre 2011

La forêt amazonienne est la plus grande forêt tropicale au monde, avec plus de 6,7 millions de km² de surface. Elle est répartie sur huit pays (notamment le Brésil, la Bolivie et le Pérou).

On y trouve plus de 300 espèces d'arbres par hectares (136 dans les forêts françaises), 30 % de la faune et de la flore mondiale, 10 % des mammifères terrestres, 15 % des plantes connues et on estime à 5 millions le nombre d'espèces de plantes et d'animaux dans cette forêt dont une grande partie est encore inconnue et n'existe nulle par ailleurs. 220 000 indiens brésiliens vivent dans la forêt et dépendent de ses ressources en bois, en nourriture et en plantes médicinales.

Le bassin amazonien est l'un des plus grands bassins versants au monde : ses rivières comptent pour plus de 15 % des affluents se déversant dans les océans. Le fleuve Amazone, long de plus de 6 600 km, est le deuxième plus grand cours d'eau au monde et contient les plus grandes réserves de poissons d'eau douce de la planète.

2012 11 IRD bassin amazone

Source : IRD - institut français de recherche pour le développement

Seuils fixés par convention pour qualifier les degrés d'adéquation ou inadéquation de la quantité annuelle d'eau disponible par habitant :
situation normale : au dessus de 2 500 m3 / habitant / an
situation de vulnérabilité : en dessous de 2 500 m3 / hab / an
pénurie en eau / « stress » : en dessous de 1 700 m3 / hab / an
pénurie chronique / carence : en dessous de 1 000 m3 / hab / an
situation critique : en dessous de 500 m3 / hab / an.

Pour conversion en quantité journalière :
1 000 m3 / habitant / an représentent 2 740 litres en moyenne par jour et par personne.

Source de l'image : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Sch%C3%A9ma_du_d%C3%A9veloppement_durable.svg?uselang=fr

Le concept de "développement durable" date de 1987 : le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.
Cette définition "officielle" - due au docteur Gro Harlem Brundtland Premier ministre norvégien et présidente de la Commission mondiale des Nations unies sur l'environnement et le développement - a servi de base de discussion dans les négociations internationales qui ont précédé et prolongé le Sommet de Rio.

Le développement durable (sustainable development en anglais) s'appuie sur 3 piliers : économie, écologie et social.
En anglais, les trois piliers du développement durable sont couramment appelés les trois P : Profit, People, Planet.

Vous cherchez une info précise ?

Quelques petites astuces basse technologie pour économiser l'énergie

Reporterre a réalisé une vidéo intéressante sur quelques petites astuces low-tech (basse technologie) pour économiser l'énergie : mention spéciale au "meuble-frigo d'hiver" accessible par une fenêtre.

logo reporterreà lire sur reporterre.net