Chacun entend régulièrement parler de la qualité de l'air, via les indices de qualité et alertes en cas de pic d'ozone par exemple. Mais cela sous entend qu'il s'agit de l'air extérieur.

Pour quiconque séjourne plusieurs heures par jour dans un bâtiment (bureau, école maison,...), la "propreté" de l'air intérieur est un paramètre important.
La qualité de l'air intérieur a donc fait l'objet de textes de loi spécifiques.

 

Loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement

Cette loi indique qu'une surveillance de la qualité de l'air intérieur sera rendue obligatoire pour le propriétaire ou l'exploitant de certains établissements recevant du public et que les modalités financières et techniques en seront fixées par décret(s).

Décret n° 2011-1727 du 2 décembre 2011 relatif aux valeurs-guides pour l’air intérieur pour le formaldéhyde et le benzène

Décret n° 2011-1728 du 2 décembre 2011 relatif à la surveillance de la qualité de l'air intérieur dans certains établissements recevant du public

Il précise que cette surveillance devra être faite par des organismes accrédités Cofrac et avoir lieu tous les sept ans (ou tous les deux ans en cas de dépassements des valeurs limites), à partir :

  • du 1er janvier 2015 pour les crèches et les écoles maternelles (26 000 établissements),
  • du 1er janvier 2018 pour les écoles élémentaires (38 000 établissements),
  • du 1er janvier 2020 pour les collèges, lycées et centres de loisirs (17 000 établissements),
  • du 1er janvier 2023 pour les autres établissements recevant du public (hôpitaux, piscines,…).

 

Décret n° 2012-14 du 5 janvier 2012 relatif à l'évaluation des moyens d'aération et à la mesure des polluants effectuées au titre de la surveillance de la qualité de l'air intérieur de certains établissements recevant du public

Ce décret préciser que "surveiller la qualité de l'air" dans les écoles et les crèches veut dire :

  • mesurer des concentrations en formaldéhyde, benzène et dioxyde de carbone,
  • vérifier les systèmes de ventilation, portes et fenêtres,
  • à deux moments de l'année : quand les chauffages sont en marche et quand ils sont éteints.

 

Arrêté du 4 février 2012 relatif aux conditions d'accréditation des organismes procédant aux mesures de la qualité de l'air intérieur et à l'évaluation des moyens d'aération du bâtiment mentionnés à l'article R. 221-31 du code de l'environnement

Précisions sur les conditions requises pour qu'un organisme puisse être accrédité pour faire cette surveillance.

Vous cherchez une info précise ?

Les derniers livres chroniqués

  • Il faut sauver nos oiseaux !

    Il faut sauver nos oiseaux !

    Le titre dit tout : nos oiseaux disparaissent et il faut réagir ! Car la situation est grave, mais il est encore possible de mettre en place de mesures de préservation. Ce livre fait le tour des causes de la disparition des oiseaux en France (souvent liées aux activités humaines), souligne l'utilité de la présence d'oiseaux pour la nature, et détaille la situation pour quelques espèces dits "communes" comme l'hirondelle rustique, l'alouette des champs ou le tarier des prés, aujourd'hui particulièrement en danger... avec quelques espoirs pour l'avenir si nous agissons pour freiner leur raréfaction !
  • Comprendre les plantes et les arbres

    Comprendre les plantes et les arbres

    Vous êtes vous déjà demandé comment fonctionnent les plantes et les arbres ? Vous devriez, c'est fascinant ! Et c'est justement ce que propose de découvrir ce très beau livre, richement illustré de photos et de croquis, sous forme d'un voyage "à l'intérieur des plantes".En faisant le tour de leurs différentes parties (feuilles, troncs, racines, graines, fruits,...) et de leur "co-habitation" avec l'Homme, l'univers de diversité que vous découvrirez vous passionnera d'autant plus en sachant que les plantes qui nous entourent aujourd'hui descendent toutes de simples algues apparues il y a plus de 500 millions d'années.

Les dernières vidéos

  • Climate Action Tracker (octobre 2020)

    Climate Action Tracker (octobre 2020)

    En novembre 2015, 197 pays se sont réunis à Paris et sont convenus de poursuivre les efforts pour circonscrire la hausse de la température sur notre planète à 1,5 degré Celsius. Le « Climate Action Tracker » surveille la progression vers les engagements de 36 pays, responsables d'environ 80% des émissions mondiales des gaz à effet de serre aujourd'hui. Les nouvelles sont mauvaises : les émissions continuent d'augmenter et ont déjà réchauffé la planète de 1,1 degré Celsius. En cause : l'ambition initiale très insuffisante et - en plus - un retard considérable par rapport à ces engagements peu ambitieux !
  • Trois biais qui façonnent notre vision du monde

    Trois biais qui façonnent notre vision du monde

    87% des scientifiques pensent que les humains contribuent au changement climatique... mais seulement 50% du public ! Cela amène une question : "qu'est-ce qui définit la perception que l'on a de la science ?" Le météorologiste J. Marshall Shepherd y répond en faisant le lien avec les systèmes de croyance et préjugés. Les trois principaux : le biais de confirmation, l'effet Dunning-Kruger et la dissonance cognitive. A écouter pour comprendre comment nous déformons - tous ! - nos propres raisonnements.