UNISDR GAR cascade 2019

cascade des risques et impacts dus à la détérioration de l'environnement
(source : https://gar.unisdr.org)

2018 10 carte population 2015 par lat longitude

Distribution de la population mondiale par latitude et longitude en 2015 (source : datagraver.com)

2018 09 carte incinerateurs france metropole

Carte des incinérateurs de France métropolitaine en septembre 2018

2016 France prevair carte pollution air exterieur

Les NOx regroupent le monoxyde d’azote (NO) et le dioxyde d’azote (NO2). Ces émissions, principalement issues du secteur des transports, ont baissé de 49% depuis 2000. Mais, sur la même période, les concentrations en NO2 dans l’air ont diminué dans une proportion plus faible. Les normes de qualité de l’air pour la protection de la santé à long terme ne sont pas respectées en 2016 sur 7,5 % des stations de mesure, en totalité situées à proximité du trafic routier.

Source : statistiques du Ministère du développement durable

 

2017 02 IRSN BDC SUR Carte Parc Reacteur France

 

2017 02 artificialisation metropole 01 ONB  2017 02 artificialisation metropole 02 ONB

(cliquez sur chaque image pour l'agrandir dans une nouvelle fenêtre)

Une augmentation de la part des surfaces artificielles traduit directement une perte en milieux naturels ou agricoles. L'artificialisation des sols est une pression forte pour la biodiversité : elle provoque la destruction des habitats et des milieux naturels de la faune et de la flore. Elle est aussi souvent synonyme d'une fragmentation du territoire, dommageable pour la biodiversité.
Or, avec + 66 975 hectares par an en moyenne entre 2006 et 2014, les surfaces artificialisées sont en augmentation disproportionnée par rapport à l'évolution de la population en France métropolitaine.

 

2017 02 artificialisation outremer 01 ONB  2017 02 artificialisation outremer 02 ONB 2017 02 artificialisation outremer 03 ONB

(cliquez sur chaque image pour l'agrandir dans une nouvelle fenêtre)

Une augmentation de la part des surfaces artificielles traduit directement une perte en milieux naturels ou agricoles. L'artificialisation des sols est une pression forte pour la biodiversité : elle provoque la destruction des habitats et des milieux naturels de la faune et de la flore. Elle est aussi souvent synonyme d'une fragmentation du territoire, dommageable pour la biodiversité.
Or, avec + 314 hectares par an en moyenne sur la période 2000-2012, les surfaces artificialisées chaque année sont néanmoins globalement en diminution en Outremer.

 

Sur les 195 pays qui se sont entendus sur un nouvel "accord pour le climat" (appelé "Paris agreement") lors de la COP21 à Paris en décembre 2015, 175 ont signé le 22 avril 2016. Mais il faut maintenant qu'ils s'engagent ! Pour un effet notoire sur le climat, il faut que les pays qui s'engagent dans des actions concrètes représentent au moins 55% des émissions. Cette carte (mise à jour en continu) indique qui émet combien, qui a signé... et qui s'est engagé.

2016 04 ParisAgreementTracker

Sources :

2016 03 16 carte France pesticides CashInv

 Source : carte dressée par le Magazine Cash Investigation (aucune carte officielle n'est donnée par le gouvernement français ou ses services)

2014 11 cartes reacteurs nucleaires France 2011

2014 09 17 IDMC  refugies climatiques world map 2013Pour des commentaires et clés de compréhension de cette carte,
lire aussi : 2014 09 17 IDMC  refugies climatiques world map 2013 22 millions de "déplacés climatiques" en 2013

Source
Rapport 2014 de l’Internal Displacement Monitoring Center (IDMC)

2013 Vie Monde vulnerabilite climat

Cette carte illustre la vulnérabilité au dérèglement climatique (impacts liés)  2013 Vie Monde vulnerabilite climat version interactive

Vous cherchez une info précise ?

Les derniers livres chroniqués

  • Il faut sauver nos oiseaux !

    Il faut sauver nos oiseaux !

    Le titre dit tout : nos oiseaux disparaissent et il faut réagir ! Car la situation est grave, mais il est encore possible de mettre en place de mesures de préservation. Ce livre fait le tour des causes de la disparition des oiseaux en France (souvent liées aux activités humaines), souligne l'utilité de la présence d'oiseaux pour la nature, et détaille la situation pour quelques espèces dits "communes" comme l'hirondelle rustique, l'alouette des champs ou le tarier des prés, aujourd'hui particulièrement en danger... avec quelques espoirs pour l'avenir si nous agissons pour freiner leur raréfaction !
  • Comprendre les plantes et les arbres

    Comprendre les plantes et les arbres

    Vous êtes vous déjà demandé comment fonctionnent les plantes et les arbres ? Vous devriez, c'est fascinant ! Et c'est justement ce que propose de découvrir ce très beau livre, richement illustré de photos et de croquis, sous forme d'un voyage "à l'intérieur des plantes".En faisant le tour de leurs différentes parties (feuilles, troncs, racines, graines, fruits,...) et de leur "co-habitation" avec l'Homme, l'univers de diversité que vous découvrirez vous passionnera d'autant plus en sachant que les plantes qui nous entourent aujourd'hui descendent toutes de simples algues apparues il y a plus de 500 millions d'années.

Les dernières vidéos

  • Climate Action Tracker (octobre 2020)

    Climate Action Tracker (octobre 2020)

    En novembre 2015, 197 pays se sont réunis à Paris et sont convenus de poursuivre les efforts pour circonscrire la hausse de la température sur notre planète à 1,5 degré Celsius. Le « Climate Action Tracker » surveille la progression vers les engagements de 36 pays, responsables d'environ 80% des émissions mondiales des gaz à effet de serre aujourd'hui. Les nouvelles sont mauvaises : les émissions continuent d'augmenter et ont déjà réchauffé la planète de 1,1 degré Celsius. En cause : l'ambition initiale très insuffisante et - en plus - un retard considérable par rapport à ces engagements peu ambitieux !
  • Trois biais qui façonnent notre vision du monde

    Trois biais qui façonnent notre vision du monde

    87% des scientifiques pensent que les humains contribuent au changement climatique... mais seulement 50% du public ! Cela amène une question : "qu'est-ce qui définit la perception que l'on a de la science ?" Le météorologiste J. Marshall Shepherd y répond en faisant le lien avec les systèmes de croyance et préjugés. Les trois principaux : le biais de confirmation, l'effet Dunning-Kruger et la dissonance cognitive. A écouter pour comprendre comment nous déformons - tous ! - nos propres raisonnements.
Énergie solaire : ça chauffe ?

Comment fonctionne l’énergie photovoltaïque et sur quels principes reposent sa production ? Quels sont les avantages et les limites de cette technologie ? Comment la recherche est-elle mobilisée pour améliorer les performance du photovoltaïque ?

logo France Culture à écouter sur www.franceculture. fr (émission "La méthode scientifique")