L'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) a été fondée en 1960 par 18 pays européens, les États-Unis et le Canada en tant qu'organisation vouée au développement mondial ("bâtir un monde plus fort, plus sain et plus juste"). Son acronyme anglais est OECD (pour Organisation for Economic Co-operation and Development).


Aujourd’hui, elle compte 34 pays membres à travers le monde (pays "avancés" et pays émergents) et travaille aussi avec les géants émergents (Chine, Inde, Brésil) et la Commission Européenne.

Liste de membres de l'OCDE à ce jour (avec la date de leur entrée officielle)

Allemagne  27 septembre 1961
Australie     7 juin 1971
Autriche     29 septembre 1961
Belgique     13 septembre 1961
Canada     10 avril 1961
Chili  7 mai 2010
Corée   12 décembre 1996
Danemark     30 mai 1961
Espagne   3 août 1961
Estonie     9 décembre 2010
Etats-Unis    12 avril 1961
Finlande     28 janvier 1969
France     7 août 1961
Grèce     27 septembre 1961
Hongrie    7 mai 1996
Islande    5 juin 1961
Israël     7 septembre 2010
Irlande     17 août 1961
Italie     29 mars 1962
Japon   28 avril 1964
Luxembourg    7 décembre 1961
Mexique     18 mai 1994
Norvège     4 juillet 1961
Nouvelle-Zélande   29 mai 1973
Pays-Bas     13 novembre 1961
Pologne     22 novembre 1996
Portugal     4 août 1961
République slovaque   14 décembre 2000
République Tchèque   21 décembre 1995
Royaume-Uni     2 mai 1961
Slovénie     21 juillet 2010
Suède     28 septembre 1961
Suisse     28 septembre 1961
Turquie     2 août 1961

2014 10 OCDE Graph whodrives 01 FR

Source : site internet de l'OCDE flag fran en français - flag brit en anglais

Vous cherchez une info précise ?

Les derniers livres chroniqués

  • À la découverte des plantes sauvages utiles

    À la découverte des plantes sauvages utiles

    Connaître les plantes sauvages de nos régions peut se révéler très utile : nombre d'entre elles sont aromatiques, médicinales, tinctoriales, dépolluantes, insecticides... ou toxiques ! Ce livre, richement illustré de photos, permet de mieux comprendre les différentes espèces de plantes sauvages de nos régions et d'en reconnaître plus d'une centaine. Il comporte pour chacune une présentation concise et claire (et un "pour éviter les confusions" bien utile pour certaines !) ainsi que ses principales propriétés et usages possibles (alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques, écologiques,...).
  • Ces animaux qui font l’Histoire, 50 aventures d'animaux célèbres

    Ces animaux qui font l’Histoire, 50 aventures d'animaux célèbres

    Un cheval qui sait compter, des lions qui freinent l’avancée de la colonisation, un couple d’éléphants qui devient le symbole de l’amour idéal, un poulpe dont la mort fait la Une des journaux du monde entier... autant d’histoires vraies d’animaux célèbres qui ont marqué leur époque... Ces 50 histoires d’animaux célèbres - présentées par ordre chrologique - nous racontent aussi pourquoi chaque être vivant est particulier. Il n’y aura jamais qu’un seul Tilikum, Ourasi ou Knut. Chacun d’eux est unique et, à sa manière, a écrit ou écrit encore l’histoire, notre histoire.

Les dernières vidéos

  • Diesel, le scandale de la santé publique

    Diesel, le scandale de la santé publique

    Pourquoi le diesel reste plus toxique que l’essence ? Le diesel est-il vraiment moins émetteur de gaz à effet de serre ?Interview du docteur Thomas Bourdrel (membre du collectif “Strasbourg Respire”) par Elisabeth Martichoux. "Diesel, le scandale de la santé publique" (émission "état de santé" de La Chaîne Parlementaire - LCP - du 25 novembre 2017)retranscription disponible ici
  • Quand la surpêche, les poissons coulent

    Quand la surpêche, les poissons coulent

    Les poissons sont de plus en plus nombreux dans nos assiettes et de moins en moins dans les mers et les océans du globe. Petit tour d'horizon d'une expansion qui a transformé en 60 ans la pêche "au gros" pour devenir la pêche "EN gros".
Créer de nouvelles routes peut créer plus de bouchons

Les embouteillages sont un véritable fléau pour nos métropoles modernes. Ils ont un coût exorbitant, pour l'environnement et en temps de travail perdu. Une étude du cabinet britannique CEBR estimait qu'en 2013, en France, ce coût à 3,88 milliards d’euros. Créer de nouvelles routes ou élargir les routes existantes paraît une solution "logique" mais l’expérience a montré qu'augmenter la capacité du réseau routier peut conduire à plus d’embouteillages : c’est le fameux paradoxe de Braess.

logo breves de maths à lire sur breves-de-maths.fr