Le ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll, a mis tout son poids dans la balance pour que l'usage des insecticides ne baisse pas trop en France : il s’est adressé aux députés lundi, dans une lettre argumentée, pour les inciter à ne pas se prononcer en faveur d’une interdiction simple et totale. La missive, datée du 11 mars et que Le Monde s’est procurée, s’apparente à un procédé pour le moins inhabituel. Et une démarche qui va à l'encontre de ce que conseillent scientifiques et observateurs de la biodiversité.

logo lemonde frà lire sur LeMonde.fr

Vous cherchez une info précise ?