2012 11 20 prix pinocchio nomines 1Pour dénoncer publiquement le décalage entre les beaux discours et la réalité des actes des entreprises, les Amis de la Terre décernent chaque année trois prix Pinocchio du développement durable.

Les lauréats 2011 - Tereos, Vinci et Société Générale - sont issus du vote de plus de 13 000 internautes.


2011 11 prix pinocchio v0Pour cette édition 2011, 13017 internautes ont choisi entre neufs nominés dans trois catégories : prix « Plus vert que vert » décerné à l'entreprise ayant mené la campagne de communication la plus abusive et trompeuse au regard de ses activités réelles ; prix « Une pour tous, tout pour moi ! » décerné à l'entreprise ayant mené la politique la plus agressive en terme d'appropriation et de surexploitation des ressources naturelles ; prix « Mains sales, poches pleines » décerné à l'entreprise ayant mené la politique la plus aboutie en terme d'opacité et de lobbying.
2012 11 20 prix pinocchio nomines 1

« Une pour tous, tout pour moi ! »

LE GAGNANT : Tereos nourrit nos voitures... et affame le Mozambique
(42% des votes)
La production d'agrocarburants destinés à l'Europe n'est pas sans conséquences pour les populations locales et leur capacité à subsister à leurs besoins élémentaires.

LES CHALLENGERS :

  • Avec Sime Darby, vous reprendrez bien un peu d'huile de palme ? (35%)
    L'explosion du marché européen d'huile de palme : un business juteux pour les entreprises mais à l'origine de nombreuses plaintes des communautés locales.

  • Bluecar de Bolloré : un choix pas si « éthique » que ça ! (23%)
    Le développement des batteries au lithium en France se fait au détriment de la ressource en eau des pays du Sud.

2012 11 20 prix pinocchio nomines 2« Plus vert que vert »

LE GAGNANT : Vinci prend soin de nos agriculteurs... en construisant un aéroport sur leurs terres ! (43% des votes)
Pour justifier la construction du nouvel aéroport, Vinci teinte son projet de vert.

LES CHALLENGERS :

  • Quand Veolia Eau navigue en eaux troubles (37%).
    A grand renfort de communication verte, Veolia Eau prétend défendre l'eau comme bien public. Une cascade de mensonges !
  • Avec l'Observatoire du Hors-Média, toujours plus de papier pour protéger votre environnement ! (20%)
    L'Observatoire du Hors-Média vante les vertus environnementales du prospectus papier. La réalité est bien différente.

2012 11 20 prix pinocchio nomines 3

« Mains sales, poches pleines »

LE GAGNANT : Quand la Société Générale finance les futurs Fukushima.
(46% des votes)
Au mépris des risques et de l'opposition des populations, les projets nucléaires continuent de se multiplier sur la planète. En grande partie grâce aux banques françaises.

LES CHALLENGERS :
  • Perenco finance une exposition sur les Mayas à Paris... et les militaires au Guatemala. (29%)
    Une exploitation pétrolière au mépris des populations autochtones et de la protection de l'environnement.

  • Toreador, prends garde à toi ! (25%)
    Les projets d'exploitation de gaz et d'huiles de schiste soulèvent l'indignation des populations. Mais Toreador ne renoncera pas.

Source

Les Amis de la Terre.
 

Vous cherchez une info précise ?

Les derniers livres chroniqués

  • Il faut sauver nos oiseaux !

    Il faut sauver nos oiseaux !

    Le titre dit tout : nos oiseaux disparaissent et il faut réagir ! Car la situation est grave, mais il est encore possible de mettre en place de mesures de préservation. Ce livre fait le tour des causes de la disparition des oiseaux en France (souvent liées aux activités humaines), souligne l'utilité de la présence d'oiseaux pour la nature, et détaille la situation pour quelques espèces dits "communes" comme l'hirondelle rustique, l'alouette des champs ou le tarier des prés, aujourd'hui particulièrement en danger... avec quelques espoirs pour l'avenir si nous agissons pour freiner leur raréfaction !
  • Comprendre les plantes et les arbres

    Comprendre les plantes et les arbres

    Vous êtes vous déjà demandé comment fonctionnent les plantes et les arbres ? Vous devriez, c'est fascinant ! Et c'est justement ce que propose de découvrir ce très beau livre, richement illustré de photos et de croquis, sous forme d'un voyage "à l'intérieur des plantes".En faisant le tour de leurs différentes parties (feuilles, troncs, racines, graines, fruits,...) et de leur "co-habitation" avec l'Homme, l'univers de diversité que vous découvrirez vous passionnera d'autant plus en sachant que les plantes qui nous entourent aujourd'hui descendent toutes de simples algues apparues il y a plus de 500 millions d'années.

Les dernières vidéos

  • Climate Action Tracker (octobre 2020)

    Climate Action Tracker (octobre 2020)

    En novembre 2015, 197 pays se sont réunis à Paris et sont convenus de poursuivre les efforts pour circonscrire la hausse de la température sur notre planète à 1,5 degré Celsius. Le « Climate Action Tracker » surveille la progression vers les engagements de 36 pays, responsables d'environ 80% des émissions mondiales des gaz à effet de serre aujourd'hui. Les nouvelles sont mauvaises : les émissions continuent d'augmenter et ont déjà réchauffé la planète de 1,1 degré Celsius. En cause : l'ambition initiale très insuffisante et - en plus - un retard considérable par rapport à ces engagements peu ambitieux !
  • Trois biais qui façonnent notre vision du monde

    Trois biais qui façonnent notre vision du monde

    87% des scientifiques pensent que les humains contribuent au changement climatique... mais seulement 50% du public ! Cela amène une question : "qu'est-ce qui définit la perception que l'on a de la science ?" Le météorologiste J. Marshall Shepherd y répond en faisant le lien avec les systèmes de croyance et préjugés. Les trois principaux : le biais de confirmation, l'effet Dunning-Kruger et la dissonance cognitive. A écouter pour comprendre comment nous déformons - tous ! - nos propres raisonnements.