Infos sourcées - "santé globale" : environnement, biodiversité, climat, santés humaine et animale

2012 07 planet 1537803 pixabay
La concentration de CO2 dans l'atmosphère a beaucoup augmenté depuis 1880.

Elle ne cesse d'augmenter... et a déjà très largement dépassé le seuil maximal acceptable défini par les scientifiques.

 


Les relevés des taux de CO2 dans l'atmosphère, en parties par million (ppm), sont de :

  • 285 ppm en 1880,
  • 315 ppm en 1960,
  • plus de 390 ppm en 2011.

Ce taux croît actuellement d'environ 2 ppm chaque année.

Or, de nombreux scientifiques s'accordant pour dire que le taux maximal acceptable est de 350 ppm... il est donc déjà largement dépassé !

Source 
NASA – Goddard Institute for Space Studies (GISS).

 

Sciences participatives

Infos "repères"

Infos en cartes

Infos en vidéo

Livres

A lire ailleurs

À qui profitera vraiment l’interdiction du glyphosate ? À Monsanto !

Soutenues par plus d’un million de signatures à travers l’Union Européenne, l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) « Stop glyphosate » a fait du glyphosate son fer de lance dans la bataille contre les pesticides et, bien-sûr, contre Monsanto. Toutefois, certains événements récents dans la vie de la multinationale méritent d’être soulevés avant toute prise de décision.

logo kokopelli à lire sur blog.kokopelli-semences.fr

More articles [EN]

What will be the cost of oceans' increasing acidification?

england 150397 pixabay mini Increasing acidification of the oceans is a frightening threat and it is still impossible to decide how huge its economic annual impact will be. But what is sure is that it will have a very longlasting footprint!
You never liked problems about pH at school? You will hate this news!
No. Actually, you will hate it in any case: it is about almost all sea animals finally disapearing because of ocean's acidification...

Lire la suite...

A lire ailleurs

Le jeu trouble de Stéphane Le Foll sur les pesticides

Le ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll, a mis tout son poids dans la balance pour que l'usage des insecticides ne baisse pas trop en France : il s’est adressé aux députés lundi, dans une lettre argumentée, pour les inciter à ne pas se prononcer en faveur d’une interdiction simple et totale. La missive, datée du 11 mars et que Le Monde s’est procurée, s’apparente à un procédé pour le moins inhabituel. Et une démarche qui va à l'encontre de ce que conseillent scientifiques et observateurs de la biodiversité.

logo lemonde frà lire sur LeMonde.fr