spectacle toutlemondedescend afficheOh, la théorie de Darwin, vous connaissez... Mais des phrases comme "L'Homme descend du singe" et "Seul le plus fort survit" ont fortement tordu le message de Darwin au fil du temps. Et bien servi une vision du monde très centrée sur l'être humain et ce qu'il a envie de croire.
Alors, à quel point avez-vous conscience de ce que signifie la théorie de l'évolution, de ce qu'elle veut dire VRAIMENT ?

Pour une piqûre de rappel, courez voir la comédie scientifique "Tout le monde descend", écrite par Marie-Charlotte Morin - dont le sérieux et l'humour lui ont déjà valu de gagner le concours "ma thèse en 180 secondes" en 2015.
Votre vision de la Terre, de ses habitants animaux et végétaux... et de ce que produit l'environnement sur toute forme de vie s'en trouvera éclairé !


Nous savons comment évoluent les espèces animales et végétales terrestres depuis les écrits de Charles Darwin, il y a 150 ans.

spectacle toutlemondedescend illustration 1Et la génétique nous confirme chaque jour sa théorie de l'évolution : les mutations génétiques produisent par hasard des "mutants" plus ou moins adaptés à un environnement changeant.
Les moins chanceux sont fragilisés et leurs descendants se raréfient ; les mieux lotis survivent et se multiplient... tant que les conditions extérieures leur sont favorables.
Le seul responsable des modifications progressives des animaux et des plantes - ce qu'on appelle "évolution" - est donc... le hasard !

spectacle toutlemondedescend illustration 3Pourtant, nos préjugés et notre besoin très cartésien de trouver une raison "logique" aux modifications progressives des formes de vie nous induisent en erreur.
Pour croire qu'une Force Supérieure guide l'évolution du monde - et surtout l'apparition de l'Homme ! - c'est bien simple : il faut nier les faits scientifiques.
C'est ce que font allègrement les créationnistes mais aussi toute personne convaincue que "la Nature sait ce qu'elle fait".

La juste place du hasard dans l'évolution des espèces est pourtant simple : il est seul à la manoeuvre. Et c'est ce que rappelle fort bien cette comédie scientifique passionnante, drôle et décalée.

Et précisons que non, nous ne descendons pas des singes : ils sont nos cousins. Et vous n'êtes pas en vie par "force", mais parce que vous faites partie d'une lignée génétique qui a subi - par hasard ! - les mutations les plus favorables à l'environnement qu'il a fallu traverser pour arriver, tel que vous êtes, jusqu'à aujourd'hui...

Plus d'info sur la tournée (tout public à partir de 12 ans) : www.toutlemondedescend.com

Tout le monde descend - extraits

Marie-Charlotte Morin (texte original, adaptation théâtrale, illustrations graphiques et jeu)
Alexandre Taesch (adpatation théâtrale, mise en scène et jeu)

 

Vous cherchez une info précise ?

Les derniers livres chroniqués

  • À la découverte des plantes sauvages utiles

    À la découverte des plantes sauvages utiles

    Connaître les plantes sauvages de nos régions peut se révéler très utile : nombre d'entre elles sont aromatiques, médicinales, tinctoriales, dépolluantes, insecticides... ou toxiques ! Ce livre, richement illustré de photos, permet de mieux comprendre les différentes espèces de plantes sauvages de nos régions et d'en reconnaître plus d'une centaine. Il comporte pour chacune une présentation concise et claire (et un "pour éviter les confusions" bien utile pour certaines !) ainsi que ses principales propriétés et usages possibles (alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques, écologiques,...).
  • Ces animaux qui font l’Histoire, 50 aventures d'animaux célèbres

    Ces animaux qui font l’Histoire, 50 aventures d'animaux célèbres

    Un cheval qui sait compter, des lions qui freinent l’avancée de la colonisation, un couple d’éléphants qui devient le symbole de l’amour idéal, un poulpe dont la mort fait la Une des journaux du monde entier... autant d’histoires vraies d’animaux célèbres qui ont marqué leur époque... Ces 50 histoires d’animaux célèbres - présentées par ordre chrologique - nous racontent aussi pourquoi chaque être vivant est particulier. Il n’y aura jamais qu’un seul Tilikum, Ourasi ou Knut. Chacun d’eux est unique et, à sa manière, a écrit ou écrit encore l’histoire, notre histoire.

Les dernières vidéos

  • Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff en 1979

    Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff en 1979

    Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff sur les risques du réchauffement climatique, en 1979 dans "les dossiers de l'écran" (archive INA).
  • Diesel, le scandale de la santé publique

    Diesel, le scandale de la santé publique

    Pourquoi le diesel reste plus toxique que l’essence ? Le diesel est-il vraiment moins émetteur de gaz à effet de serre ?Interview du docteur Thomas Bourdrel (membre du collectif “Strasbourg Respire”) par Elisabeth Martichoux. "Diesel, le scandale de la santé publique" (émission "état de santé" de La Chaîne Parlementaire - LCP - du 25 novembre 2017)retranscription disponible ici

(réservé à l'auteur)

« Prix Nobel » Climat : William Nordhaus est-il bien sérieux ?

William Nordhaus - l’un des deux lauréats 2018 du prix de la Banque de Suède en économie en association avec Paul Romer, théoricien de la croissance endogène - est récompensé principalement pour avoir conçu des modèles économiques qui intègrent le changement climatique, comme le modèle DICE (Dynamic Integrated Climate-Economy - modèle dynamique intégré de l’économie et du climat) et sa version régionalisée RICE. Mais sa "solution optimale" conduit à un réchauffement de 3,5°C en 2100 ! Quand on est économiste, on peut donc proposer sans rire un réchauffement de 3,5°C et être récompensé pour des travaux qui affirment qu'il s'agit là d'une situation optimale...

logo alternatives economiques à lire sur www.alternatives-economiques.fr