Infos sourcées - "santé globale" : environnement, biodiversité, climat, santés humaine et animale

Le droit français vient d'intégrer la collecte gratuite et sans obligation d'achat des Déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) par les enseignes commerçantes.
Cette transcription de la directive européenne relative aux déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) en droit français a été publiée au Journal officiel par le décret n° 2014-928 du 19 août 2014 relatif aux déchets d’équipements électriques et électroniques et aux équipements électriques et électroniques usagés.


Progressivement, d'ici le 14 août 2018, les vendeurs (magasins et sites en ligne) seront obligés de reprendre les équipements électriques et électroniques de moins de 25 cm gratuitement - même si la personne qui rapporte un DEEE n'achète rien. sans achat de la part des consommateurs.
Pour les équipements de taille supérieure à 25 centimètres, la règle du "1 pour 1" (le vendeur a l’obligation de reprendre l’ancien équipement d'un client qui achète un nouvel équipement identique) reste en vigueur jusqu’au 14 août 2018.

Le texte :

- fixe pour objectif de collecter 45 % (en poids) de la moyenne des EEE mis sur le marché les trois années précédentes à partir de 2016,
- prévoit que cette proportion devra atteindre 65 % d’ici 2019,
- rappelle que le vendeur est a une obligation d’information sur la reprise des anciens équipements (ce n’est pas encore le cas pour toutes les enseignes ! ),
- rappelle que l’obligation de reprise "1 pour 1" est valable également pour les achats en ligne,
- modifie les critères retenus pour l'obtention d'agrément d'un éco-organisme pour favoriser la prévention de la production de déchets, notamment par le réemploi des équipements électriques et électroniques (modulation du niveau des contributions des producteurs adhérant à l’organisme en fonction de critères d’écoconception des produits liés à leur réparabilité, réemploi, dépollution et recyclabilité et, dans la mesure où un lien avec la prévention de la production de déchets peut être établi, leur durée de vie).

Source :

décret n° 2014-928 du 19 août 2014 relatif aux déchets d’équipements électriques et électroniques et aux équipements électriques et électroniques usagés

Sciences participatives

Infos "repères"

Infos en cartes

Infos en vidéo

Livres

A lire ailleurs

Travail domestique en France : 33% du PIB pour 160% du travail rémunéré ?

Cela ne vous surprend pas, vous, un travail qui représente 160 % du temps total de travail rémunéré et qui n’est évalué qu’à 33 % du PIB ? Cet écart inouï entre les 33 % et les 160 % laisse entendre qu’une heure de travail domestique produit en moyenne une « valeur » près de 5 fois moindre qu’une heure de travail rémunéré dans la « vraie » économie.

logo blog jean gadrey AEà lire sur le blog de Jean Gadré (Alternatives économiques)

More articles [EN]

Under-taxing company cars cost 150 billions Euros a year

2014 10 balance subv pollution autoengland 150397 pixabay mini Lower rates applied by governments to company cars and diesel fuel in the 27 OECD countries & South Africa were a EUR 26.8 billion of foregone tax revenues in 2012.

But under-taxing of company cars in OECD means an overall cost much higher : an additionnal cost of EUR 150 billions follow from the increase of air pollution, carbon emissions, traffic congestions, road accidents and health ailments (EUR 116 billions additionnal annual cost).

Lire la suite...

A lire ailleurs

La bagnole : un truc de vieux !

Après une conclusion similaire pour la voiture neuve, un récent Baromètre AXA Prévention indique que c’est en fait au sens large - neuve et occasion - que la voiture séduit plutôt les gens âgés.
Ainsi, les 55-75 ans représentaient 30% des automobilistes en 2004 et 40% en 2014. Inversement, seulement 4% des conducteurs sont des jeunes 18-25 ans (contre 8% en 2004).

logo carfree à lire sur carfree.fr